Fondateur

Artiste photographe diplômé du Brooks Institute of Photography de Santa Barbara. Thomas Pizer réalise des oeuvres photographiques où l’homme et la nature se rencontrent de telle sorte qu’ils vivent une coexistence symbiotique. Les personnages amazoniens se fondent complètement avec la nature et ne font plus qu’un avec la faune et la flore étincelante et colorée qui les entourent.

Ancien délégué du Comité International de la Croix-Rouge, Thomas Pizer a passé plus de quinze ans à mener des actions humanitaires dans des pays en guerre à travers le monde. ( Iran, Angola, Philippines, Cambodge, Sri Lanka, Koweit, Irak, Sierra Leone…)

Fondateur de l’association Aquaverde, il s’est mis au service des peuples autochtones d’Amazonie, et est aujourd’hui reconnu par ceux-ci au Brésil comme « passeur » inter-culturel.

 

Présidente

Léa Le Bricomte est une artiste à la création protéiforme et multi-référentielle (Sculptures, photographies, installations, vidéos, performances, concerts, dessins) diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2012, elle vit et travaille à Paris. Son travail donne lieu à de nombreuses expositions en France et à l’étranger. Elle enseigne à l’ESAA (école supérieure d’art d’Avignon).

Passionnée par les peuples premiers, léa le bricomte part à la rencontre des communautés autochtones du canada, d’Amérique du nord et du Brésil. Ces travaux récents l’amènent à travailler sur la transe chamanique avec l’ethnomusicienne Corine Sombrun. C’est lors d’une rencontre en 2015 avec Thomas Pizer  président d’Aquaverde et le chef Almir Surui aux beaux-arts de Paris que commence son engagement pour l’Amazonie.

Vice-Président

Directeur adjoint de Swiss Sustainable Finance et expert en stratégies d’investissement durables.

Titulaire d’une licence en économie politique de HEC Lausanne, Jean Laville possède une expérience de vingt-cinq ans dans la gestion d’actifs dont quinze dans l’investissement responsable. De 2002 à 2012, il occupe le poste de Directeur adjoint de la fondation Ethos, avec la responsabilité de la gestion et de la recherche environnementale et sociale. Depuis 2012, il est associé en charge de la gestion des risques et de l’intégration ESG chez ConserInvest, une entreprise de conseil indépendante dédiée à l’investissement responsable.

Jean est un conseiller d’une valeur inestimable pour le peuple indigène Surui dans le développement moderne de sa gouvernance et de son économie.

Vice-Présidente

Lyra est une praticienne en soins énergétiques. Conférencière et guérisseuse recherchée, elle pousse l’intuition médicale à un tout autre niveau! Elle est une naturopathe certifiée et femme médecine au sein de la tribu amérindienne des Lakota. A travers sa lignée en Sibérie, elle porte la sagesse et les anciennes méthodes de guérison et d’éveil.  Elle fait aussi un pont entre le très ancien et le très nouveau avec plus de 25 ans de pratique de la médecine quantique.

Trésorière

Sylvie rassemble ces intérêts et ses formations dans les domaines de la nature, la santé holistique, la musique et les arts thérapeutiques. Lesquels intérêts sont en adéquation avec la sagesse et la force manifestée des peuples premiers dans le respect et La Défense de leur forêt, et dans la connaissance de leur nature. Il lui tient à coeur de soutenir de vrais gardiens de notre planète.

Secrétaire

Simply the best!

Tous les parrainages d’arbres sur le net passent par elle, la perle.

Organisation des voyages au Brésil

Actif dans l’organisation de voyages depuis le début des années 90, Jean-Marc Imhof a pendant de nombreuses années proposé la découverte du terroir helvétique aux hôtes de toute la planète. Dans ce contexte, il s’est intéressé à la qualité, à la variété et à la durabilité de l’alimentation de proximité. Pour en favoriser l’accès localement, il a ensuite mis en place un site d’e-commerce du territoire régional dans l’arc lémanique. Actif au sein du mouvement international Slow Food pendant plus d’une une décennie, il a initié un projet-pilote visant à promouvoir l’héritage agricole des régions rurales par le biais de séjours-expérience dédiés. A travers Terre & Goût, il met aujourd’hui ses compétences et son réseau à disposition des personnes intéressées pour proposer des voyages basés sur les rencontres et les découvertes oenogastronomiques.

L’association Aquaverde soutient une gestion plus durable des ressources en Amazonie à travers des partenariats ciblés avec des peuples autochtones, les plus à même par leur connaissance des écosystèmes locaux de lutter efficacement contre la dégradation du poumon de notre planète. S’engager dans ce cadre en cohérence complète avec ses valeurs coule ainsi de source pour Jean-Marc.

 

Conseil Scientifique

Philosophe, professeur honoraire à l’Université de Lausanne. Dirige les collections : L’écologie en questions avec Alain Papaux, Nouvelles terres avec Sophie Swaton aux PuF. Appartenance à CFDD, Commission Coppens, Conseil national du développement durable, Grenelle de l’environnement. Conseil scientifique : Ademe (2004-2006), Fondation pour la Nature et l’Homme (1998-2018), Organe de prospective de l’Etat de Vaud (2008-2017), Fondation Zoein. Domaines de recherches: pensée écologique, risque et principe de précaution, économie circulaire, démocratie écologique et métaphysique. Officier Légion d’honneur et Ordre du mérite. Lauréat du prix Promeneur solitaire (2003) et Veolia de l’environnement (2015).

Membre du comité

Spécialisée en développement de projets et négociations internationales, Mathilde embrasse une carrière dans le commerce et l’industrie en Chine avant de poursuivre dans le secteur minier en Mongolie, au Zumbabwe, en Afrique du Sud et Guinée.

Au contact des communautés locales d’Afrique et d’Asie, elle prend conscience de sa complicité dans le sinistre socio-écologique, les conflits géopolitiques actuels et la cartographie de la répartition des richesses. Mettant sa carrière en question en 2016, elle part en Amazonie ou elle tisse des liens indéfectibles avec certains peuples autochtones auPérou et au Brésil. Depuis elle s’engage dans la protection de l’environnement et La Défense des droits des peuples premiers aux côtés d’Aquaverde et enseigne auprès des jeunes publics.

Membre du comité

Consultant en écologie industrielle et éco-designer. Après des études d’histoire, philosophie et géopolitique, Hervé Naillon travaille depuis 25 ans sur les sujets concernant l’écologie avec une approche radicale de changement de paradigme. Il défend une décroissance matérielle et énergétique pour favoriser une croissance immatérielle de la culture, la santé, l’éducation.

Membre du comité

Ancien directeur de ONLY LYON et Directeur général d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, Lionel soutient l’action de l’association auprès des entreprises de la région Rhône-Alpes.

LES MEMBRES D’HONNEUR

Image
Almir Narayamoga Surui
Chef du Peuple Paiter Surui
Dr. Almir Narayamoga Suruí est né en 1974, cinq ans après la visite du premier homme blanc dans le territoire des indigènes Paiter Suruí dans l’Etat du Rondonià, au nord-ouest du Brésil. Il est le premier membre de sa tribu à avoir étudié à l’université. Activiste politique et écologiste, il a combattu pour la survie de sa forêt ancestrale et a sauvé son peuple de l’extinction en lui faisant comprendre la valeur de leur culture et de leur terre. En 2008, Almir Surui a reçu le Prix des Droits de l’Homme à Genève, et a été classé parmi les cent plus importantes personnalités du Brésil. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands activistes autochtones d’Amérique du Sud. Victime de nombreuses menaces de mort, il a bénéficié en 2012 de la protection de deux gardes du corps des forces spéciales de la police fédérale brésilienne. “Narayamoga” signifie “Celui qui unit” dans la langue Surui…
Image
Benki Piyako
Chef du Peuple Ashaninka
Benki Piyako, leader politique et spirituel amazonien, représentant du peuple Ashaninka. Il s’illustre par son combat pour la défense des peuples indigènes d’Amazonie sur les plans politique, économique et culturel, et par ses réalisations qui contribuent à la sauvegarde de l’environnement et de l’écosystème local ainsi qu’à la sensibilisation sur ces sujets à un niveau planétaire. Créateur du centre Yorenka Tasorentsi.
Image
Ivaneide Bandeira Cardozo
Militante pour les droits des peuples autochtones et de la forêt Amazonienne
Ivaneide Bandeira Cardozo, Neidinha, dirige depuis 1992 l’Association de défense ethno-environnementale Kanindé (Associação de Defesa Etnoambiental Kanindé, en portugais), dont le travail s’étend à 52 groupes ethniques indigènes brésiliens. En tant que responsable de l’organisation, elle a participé à de nombreuses expéditions pour arrêter des envahisseurs de terres et des bûcherons illégaux. Elle oeuvre à la protection des derniers peuples isolés d’ Amazonie. Ivaneide est régulièrement menacée pour ces engagements. Lorsqu’elle n’est pas dans la forêt, elle vit à Porto Velho, dans l’État de Rondônia au Brésil, où elle a étudié l’histoire à l’université fédérale de Rondônia et obtenu une maîtrise en géographie. Protagoniste principale du film multi récompensé The Territory, d’Alex Pritz sur la lutte du peuple Uru-eu-wau-wau.
Image
Grace
Musicienne et chanteuse
Grace soutient activement l’association depuis notre rencontre magique au Paleo Festival 2009.

Une ambassadrice de la grande Forêt en conscience.

www.graceforest.com

Image
Corine Sombrun
Ecrivain, musicologue et chamane
Corine s’est investie avec l’association depuis son voyage chez les Surui en 2011.
Elle est devenue marraine de l’association en 2012.

www.corinesombrun.com

Image
Jean-Pierre Schwarz
Fondateur de ANDA Reflorestamento
Genevois émigré au Brésil il y a 25 ans, Jean-Pierre est une figure mythique de la forêt amazonienne.

Tour à tour guide de jungle, défenseur acharné des indiens d’Amazonie et écologiste engagé, il a été adopté en 1986 par la tribu des Kayapos du Bau et leur sert souvent d’intermédiaire avec les autorités.