Amazonie deforestation reforestation

Projet de reforestation PAMINE

Saison 2018-2019

Situation générale

Amazonie deforestation
Amazonie

Depuis début 2016 le peuple Surui est dans une situation critique due à la recrudescence en des activités illégales de déforestation et d’exploitation minière sur son territoire. En 2018 les orpailleurs et bûcherons illégaux continuent leurs activités en toute impunité, la situation politique nationale devenant de plus en plus incertaine et la police et les autorités ne désirant donc pas intervenir, créant une augmentation de la pression sur le peuple Surui qui est de plus en plus divisé face aux menaces et tentatives de corruption.

L’avènement du président Bolsonaro constitue une grave menace pour le peuples premiers avec la tentative d’enlever toute capacité de protection des droits indigènes à la FUNAI. De surcroît , l’état du Rondonia a massivement voté ( à plus de 70%) pour le candidat d’extrême droite. La destruction annoncée des conditions juridiques en faveur de la démarcation des territoires et de la protection contre l’exploitation minière et agricole abusive dans les terres déjà démarquées amène Chef Almir à ne compter plus que sur un soutien venant de l’étranger, d’où l’importance capitale de tous les projets que nous menons pour les soutenir. Le projet de Gouvernance est particulièrement essentiel pour le peuple Surui est d’autant plus important au vu de la dégradation actuelle, particulièrement en ce qui concerne la défense des droits autochtones”. 

Malgré tous les problèmes de gouvernance et les pressions venant de l’extérieur rencontrés par le peuple Surui, les projets de reforestation PAMINE , de gouvernance et d’université indigène restent exemplaires et un facteur d’union pour l’ensemble de la tribu.

LA REFORESTATION

12'500 arbres plantés par les Surui
L’équipe de Lapetanha assure le suivi
Le soutien de la fondation Audemars Piguet a permis la la création de 50’000 pousses d’essences variées qui ont subi de lourdes pertes suite à une grave sécheresse durant l’été. Il a été nécessaire de construire un système d’irrigation avec prise d’eau dans le petit lac proche du village de Lapetanha.

12’500 pousses ont été replantées dans des zones de reforestation et 3’5000 pousses de cacao on été conservées en pépinière afin de subir des greffes avec une variété de cacao native.

La recrudescence de l’extraction minière de diamant illégale jointe au manque d’action du gouvernement brésilien n’a pas permis la réconciliation interne du peuple Surui en 2018. Cela a eu comme impact l’impossibilité cette année encore de développer les pépinières prévues dans d’autres villages. C’est donc l’aldeia de Lapetanha qui grâce à sa grande capacité, a pris en charge la totalité de la production de pousses pour 2018.

Lors de notre visite d’Août 2018 nous avons décidé de soutenir en 2019 le petit projet de reforestation de plante médicinales de Naraiamat Surui et de l’inclure dans le projet PAMINE

2422 arbres parrainés en 2017

DONATEURNOMBRE D’ARBRES
Neo advertising1015
Aegerter587
Parrainages individuels (internet)147
Ville du Grand Saconnex132
ENSR100
Groupe Leuba100
Swissclinical51
Stands Aquaverde39
Mme Simone Crausaz36
NiceForest34
Sonia Weil Humanagement30
Ecole de Pully (Classe de Bertrand de Rham)27
G21 201722
Ecole élémentaire de Berchères sur Vesgre22
DriveN’Race21
PATCHANKA_Jelena Barraud16
Dons anonymes16
Vitaverdura14
Insecta J!urgen Vogel12
Offert par Aquaverde1
TOTAL2422 Arbres
REFORESTATION 2018

en construction